La communication efficace est un échange par lequel un individu établit une relation avec quelqu’un
pour transmettre ou échanger des idées, des connaissances, des émotions. Est alors considérée
bonne communication ou « communication efficace » celle qui aboutit à bien se faire comprendre.
Tout le fonctionnement de nos sociétés repose sur la communication. Une personne qui
peut communiquer efficacement est mieux équipée pour réussir dans la vie quelque soit son
domaine d’activité, malheureusement beaucoup de personnes savent parler mais très peu arrivent à
communiquer. Nous citons dans un article quelques conseils pour apprendre à communiquer
efficacement.

Poser des questions :
Contrairement aux déclarations directes, cette technique fera que la personne en face de vous
engage les idées que vous souhaitez présenter et celle-ci aura un intérêt accru pour l’objet de votre
discussion. De plus, cela permet d’ouvrir de nouveaux horizons et de dynamiser le débat.
Ne pas utiliser de termes à connotations négatives :
Des mots telles que «non», «impossible», «incompétent», «mauvais», etc … sont à proscrire de
votre vocabulaire. Ceux-ci ont un effet dévastateur sur le sens et l’efficacité du message transmis par
action sur le subconscient de votre interlocuteur, vous pouvez à la limite dire « oui, mais.. ».

Eviter de trop parler de soi :
Beaucoup de personnes font tourner leurs conversations autour d’eux-mêmes, d’où l’expression
« être le nombril du monde ». Ne faites pas cette erreur, à défaut d’attirer vers vous de nouvelles
connaissances, vous les ferez fuir au galop.

Être attentif :
Beaucoup de gens pensent à ce qu’ils vont répondre pendant que leur interlocuteur prend la parole,
alors qu’en pratiquant l’écoute attentive du message de celui-ci, votre réponse sera d’autant plus
efficace et vous passerez moins de temps à réfléchir à la répartie adéquate.

Nommer la personne en face de soi :
Le mot le plus agréable à entendre pour chaque interlocuteur est celui de son propre nom au début
des échanges verbaux. Efforcez-vous si possible de toujours vous rappeler les noms des personnes
avec qui vous conversez souvent et utilisez leurs noms dans l’entame de vos échanges verbaux, cela
les met plus en confiance et vous permet de vous attirer leur sympathie.
Vous pouvez suivre tous les conseils cités ci-dessus et quand même avoir du mal à communiquer
efficacement car ce que vous dîtes importe moins que la façon dont vous le dîtes. En effet, près de
95 % d’un message transmis par voie directe se traduit par les signaux que vous émettez à travers
vos gestes et votre attitude corporel. Pour faire en sorte que votre attitude transmette le bon
message il faut :

Imiter (mais pas trop) :
Il ne s’agit pas d’être le miroir de quelqu’un en tout ce qu’il fait, mais de copier certains de ses
gestes. Il a été montré que de manière inconsciente, deux personnes très proches ont la même
cadence de parole, ont une synchronisation parfaite au niveau de la marche, emploient les mêmes
expressions et ainsi de suite pour bien des choses. Cette technique vous permettra donc de mettre
votre interlocuteur en confiance en créant un lien de proximité.

Sourire:
Lorsque vous souriez, vous laissez transparaître de la bonne humeur et de la jovialité qui envoient un
message très positif à la personne en face de vous, elle sera plus encline à vous écouter et à vous
faire confiance. Le sourire rend non seulement votre communication plus efficace mais influence
directement le ton de votre voix, par voie directe ou téléphonique. Le sourire est un langage
universel doté d’une impressionnante puissance.

User de son regard :
Ce n’est guère une incitation à séduire mais s’il y a bien un élément capital dans le langage du corps,
c’est bien les yeux il faut donc savoir les utiliser à bon escient. Si vous avez en face de vous une seule
personne, fixez-la droit dans les yeux et elle sera plus réceptive. Si vous prenez la parole dans une
salle comble, il est impératif de balayer toute l’assistance du regard, le but étant qu’à la fin de votre
intervention chaque personne ait eu le sentiment que vous l’avez regardée, cela communique un
sentiment de bienveillance et l’auditoire sera plus attentif.

Éviter les signes de fermeture, de désintérêt :
Comme pour le sourire, les gens ont souvent tendance à montrer des signes de fermeture : croiser
les bras, croiser les jambes, diriger les jambes ailleurs que vers la personne, jouer avec un objet
(stylo, téléphone), l’absence ou le manque de contact visuel… Si vous souhaitez communiquer
efficacement il faut être le plus ouvert possible. Faites donc le contraire des signes cités juste audessus.

Utiliser ses mains :
Si vous avez des mains, ce n’est pas pour les laisser immobiles sur la table quand vous parlez, en effet
en utilisant vos mains pendant que vous parlez vous rendrez la conversation plus vivante, vous
pouvez les utiliser pour expliquer, souligner l’importance d’une question, insister sur l’émotion…
Quelque soit la signification, le plus important est que vos gestes soient en raccord avec vos propos
et surtout ne pas voir les bras lâchés le long du corps.
Enfin, si vous vous adressez à une grande audience n’hésitez surtout pas à accompagner votre
intervention d’une projection qui soit synthétique afin que l’information soit plus facile à retenir.

@Oumaya Hafiane

Facebook Comments